Vous êtes ici / Méditer / L’amour bienveillant / Pratiquer Metta Karana

Pratiquer Metta Karana, la méditation de l’amour bienveillant.

« Envers le monde entier, on développe et on diffuse
une attitude d’amour sans limite
vers le haut, vers le bas et tout alentour « .

Karaniya Metta Sutta, Sutta Nipata.
Corpus bouddhiste (en langue pali).

Dans la région du coeur, dans la gorge, dans la tête, dans toutes les parties du corps où c’est possible, je cherche à ressentir une chaude affection et la joie d’être ouvert.

Puis, j’imagine que cette sympathie, que cette bienveillance rayonne au delà des limites du corps : que j’émets des vibrations douces, bienfaisantes, de pur amour, tout autour de moi.

Je dirige cet amour bienveillant d’abord vers moi-même, car on ne peut partager que ce que l’on a, ensuite vers ceux qui me sont proches, puis vers tous les êtres.

Je peut penser : « Que je sois bien portant, heureux et en paix, libéré de tout samskara ». Qu’ils soient bien portant, heureux et en paix, libérés de tout samskara ».

Si je suis sûr que je peux le ressentir sincèrement, je dirige aussi cette bienveillance vers des personnes qui me sont plutôt antipathiques, et même vers mes ennemis.

Comment pourrais-je souhaiter que mes ennemis soient heureux et en paix ? C’est que, s’ils l’étaient, ils ne créeraient pas de problèmes autour d’eux. Ils ne seraient pas mes ennemis.

C’est un exercice. Je ne le pratique que si je peux ressentir réellement cet état de compassion. Si ce n’est pas le cas, je le remets à plus tard.

Il nous met dans un état d’amour et de joie, qui, au début, n’est que momentané et superficiel. En profondeur, les vieilles tensions subsistent, mais cette disposition d’esprit nous tranquillise, nous oriente dans la bonne direction et nous permet de nous mettre au travail sérieusement.

Page suivante et Menus

Comments are closed.