Vous êtes ici / Méditer / La posture comme façon d’être / Se changer physiquement dans sa tête

La tête est portée

Bien ancré dans la force du bassin et en relation avec la terre, je m’ouvre à l’espace léger qui est au-dessus de ma tête, en relation avec le ciel.

Je cherche à me détendre dans tout  l’espace intérieur de la tête, en particulier dans la dure-mère (la membrane protectrice qui tapisse la face interne des os du crane et qui enveloppe le cerveau).

Les yeux et la sensation du sourire

Je m’installe dans les yeux pour m’y détendre, y mettre de la douceur et peut-être, même, la sensation d’un sourire (c’est à dire les sensations qui font que je sais que je souris quand je souris).

A partir des yeux, je diffuse cette sensation de sourire dans toute la tête et tout autour de la tête. Elle rayonne dans toutes les directions de l’espace, autant vers l’arrière que vers l’avant.
Je l’installe dans chaque partie du corps où, après essai, je constate qu’il m’est possible de la ressentir. En général, les parties du corps où il est plus facile de l’installer sont la gorge, les paumes des mains, les plantes des pieds, le cœur. Il est bon de l’installer dans un organe pour en prendre soin.

 

Page suivante et Menus

Comments are closed.