Vous êtes ici / hallux valgus, pied / Pied plat, pied creux

PIED PLAT, PIED CREUX

On peut changer la forme de sa voûte plantaire.

Pied trop creux (pied supinateur).

Les muscles du pied et de la jambe sont crispés, raccourcis.

Nous apprendrons à les détendre, en les massant avec une balle en mousse. Nous les étirerons.

Pied trop plat (pied pronateur ou valgus)

Nous étirerons un muscle (le long péronier latéral) qui, quand il est trop court, fait tourner la cheville et le pied en rotation interne et tomber le cou-de-pied en dedans.
Les muscles qui soutiennent la voûte plantaire sont trop faibles. Nous les tonifions en apprenant à les commander et en faisant du repousser une bonne habitude.
Il n’est jamais trop tard pour reprendre pied.

DOULEUR SOUS L’AVANT-PIED

 L’avant pied est aplati (effondrement de l’arche antérieure de la voûte plantaire) parce qu’on a l’habitude de placer son poids à l’avant du pied. Nous en prendrons conscience. La posture de « la fougère » est excellente pour se sentir globalement mieux en plaçant son poids plus à l’arrière.

EPINE SOUS LE TALON

C’est la douleur de l’inflammation de l’insertion de l’aponévrose plantaire. Mais pourquoi cette aponévrose (enveloppe du dessous du pied) est-elle soumise à une excessive traction ? Nous le découvrirons. Il en découlera des solutions (indépendamment de la question pondérale).

Page suivante et Menus

Comments are closed.