Vous êtes ici / Bassin, Lombaires, Hanches / Muscler ce qui est faible

Muscler ce qui est faible

  • en faisant grossir de préférence les fibres toniques,
  • en exerçant le sens de l’équilibre, comme le font sans cesse les enfants, pour en conserver le plaisir. Plus on avance en âge, plus cela devient utile afin d’éviter les chutes dans la vie quotidienne.
  • en intégrant ces muscles dans la gestuelle : contracter, relâcher le bon muscle au bon moment.

 Voici quelques exemples de muscles que nous renforçons :

A. Muscler le dos

Nous faisons travailler spécifiquement les fibres toniques :  par exemple, au moyen de prolongements imaginaires.
Nous apprenons à nous tenir avec ces fibres : par exemple, avec le repousser.

Page suivante et Menus

Comments are closed.